Appelez-moi pour des informations complémentaires

ACE-L  Tél. 05 61 01 49 88
Mob. 06 74 06 52 02

© 2014 by ACE-L. Site réalisé par ACE-L

 

Fonctionnement des radiateurs infrarouges et miroirs chauffants.

Fonctionnement du chauffage par convection

Un chauffage au plancher, électrique ou par fluide, des radiateurs électriques, à eau chaude, chauffent la masse d'eau contenue dans l'air de la maison.

Si votre maison ne respire pas, (isolée avec du styrodur, polystyrène, fenètres jamais ouvertes...) la masse d'eau s'évapore pour finir dans vos murs et cloisons, cela provoque des traces de moisissures et salpêtre.

 

Avant les années 1950, les maisons étaient faites de briques, de pierres...

sans polystyrène ou autres isolants, une ventillation naturelle se faisait, de plus nos grands-parents prenaient le temps d'ouvrir souvent leurs fenêtres. Leur maison respirait et parfois même, ils étaient obligés de poser des coupelles en céramique remplies d'eau sur les radiateurs en fonte.

 

 

 

En restant assis au bureau, vous commencez la journée le thermostat à 20°C.

Au fur et à mesure que le temps s'écoule, l'eau contenue dans l'air s'évapore, moins de masse d'eau vous enveloppe, alors la première sensation de froid apparaît.

Vous montez le chauffage sur 21°C, la masse d'eau s'évapore plus rapidement, la perception du froid est de plus en plus grande, même en finissant la journée à 24°C.

vous avez cette sensation de froid, que vous aurez mis sur le compte de la fatigue, ce qui est une erreur.

En faisant évaporer de l'eau sur les radiateurs (pas sur les radiateurs électriques, risque d'électrocution) vous retrouverez cette chaleur, mais vous augmenterez fortement le taux d'humidité dans les murs, de vos maisons.

Le rayonnement infrarouge du soleil, chauffe les masses, l'exemple est flagrant aux sports d'hiver:

Il fait -10°C au nord, le thermomètre peu monter de +35 à +40°C en plein soleil et cette chaleur vous la ressentez instantanément.

Les miroirs à Plasma et radiateurs infrarouges reproduisent cette même chaleur.

C'est ce rayonnement qui vous procure cette sensation de bien-être, il chauffe directement votre corps, également les masses de la pièce.

Le fait de chauffer, (murs, sols, plafonds...), ils vous renvoient cette chaleur à leur tour, voilà pourquoi la température est constante du sol au plafond.

L'humidité contenue dans les murs sera chassée vers l'extérieur.

Principe du rayonnement infrarouge

 

L’infrarouge fait partie du spectre électromagnétique. Indispensable à toute vie terrestre, c’est la plus grande source d’énergie qui nous vient du Soleil.

 

Sa particularité est de réchauffer le corps sans modifier la température de l’air. Ce n’est qu’à l’instant où les rayons infrarouges touchent la peau qu’ils mettent en mouvement les atomes et molécules, libérant ainsi de l’énergie que nous ressentons sous forme de chaleur.

 

Les longueurs d'onde du rayonnement infrarouge

Le rayonnement infrarouge se caractérise par des longueurs d’onde plus importantes que celles de la lumière visible et des UV. On en distingue trois sortes : 

  • IRA, ou ondes courtes, d’une longueur de 780 à 1.400 nanomètres (nm) ;

  • IRB, ou ondes moyennes, de 1.400 à 3.000 nm ;

  • IRC, ou ondes longues, de 3.000 à 1.000.000 nm.

C’est dans la plage des ondes courtes à moyennes que l’infrarouge pénètre le plus profondément l’épiderme.

Différence entre convection et infrarouge.

Installateur radiateur infrarouge, miroir chauffant, ACE-L

 ACE-L

Fonctionnement de la chaleur à infrarouges

Certaines ondes traversent les murs, d'autres pas.

 

Les ondes radios, télévisions, téléphones, traversent les murs mais pas les ondes de la lumiaire, (ultraviolets, infrarouges)... elles sont pourtant toutes, des ondes électromagnétiques.

Une onde électromagnétique est composée d'un champ électrique et d'un champ magnétique variant à différentes fréquences appelées les Hertz.

Le 220 volts équipant votre maison est à 50 Hertz, ce qui veut dire 50 oscillations par secondes.

  • La radio fonctionne en kilohertz

  • La télévision en Mégahertz

  • La téléphonie et micro-ondes en Gigahertz

  • La lumiaire infrarouge en Térahertz

Les atomes du mur sont formés d'un noyau autour duquel gravitent des électrons qui peuvent se mettre en mouvement au passage d'une onde électromagnétique.

Plus une onde a une fréquence proche de celle de l'électron du matériau rencontré, en l'occurence, celui de vos murs, plus elle interagit avec lui.

La lumière à la même fréquence pour mettre en mouvement les électrons du mur,

au contact de la surface, elle perd son énergie et les électrons forts de l'énergie de l'onde, émettent à leur tour une onde électromagnétique dans toutes les directions.

L'onde initiale est réfléchie et réfractée.

En excitant ces électrons, on crée la chaleur dans les murs.

Le principe est le même avec les miroirs et radiateurs infrarouges.

Le soleil nous offre ces infrarouges nous procurant beaucoup de confort, chaleur, bonne humeur, santée, ces mêmes infrarouges utilisés dans le traitement des grands brûlés.

 

                     

 

 

 

 

 

Le substrat est décapé dans une première chambre à vide à l'aide d'une projection d'atomes gazeux. Dans une deuxième chambre à vide, on pulvérise des atomes d'un alliage spécifiquement choisi vers le substrat. Une couche de quelques fractions de microns d'épaisseur est ainsi déposée de façon homogène avec une très forte adhérence. Application aux résistances pelliculaires : Une couche de Ni-Cr (Nickel-Chrome) reliée à un circuit électrique constitue une résistance ultra-mince d'aspect métallique réfléchissant. A partir de cette couche, on réalise différents appareils de chauffage de technologie avancée en jouant sur les épaisseurs et les puissances.

TECHMETA est la société qui réalise le dépôt de métalisation Ni-Cr (Nickel-Chrome) sous vide, objet du brevet CNRS, seule capable en France de faire un tel travail.

 

Le radiateur infrarouge est constitué d’une résistance électrique chauffante insérée totalement dans un matériau non-conductible électriquement. Grâce à l’insertion totale, l’énergie produite par la résistance est transférée au matériau qui l’entoure (aluminium, verre...)

BMW développe un système de chauffage infrarouge

pour ces modèles électriques.

 

Pour économiser les batteries des véhicules hybrides et électriques, BMW envisage de supprimer le système de chauffage habituel et de le remplacer par des radiateurs à infrarouge.

L’autonomie est, le défi auquel doivent répondre les constructeurs de voiture électrique.
 

Il n’y a pas que le kilométrage effectué qui influent sur cette autonomie.

BMW a présenté ses travaux, qui portent sur un système de chauffage à infrarouge intégré à la portière.

Cette technologie n’est pas nouvelle mais n’avait pas encore été adaptée à l’automobile. La chaleur créée, qui serait une chaleur directe et non pas une chaleur servant à chauffer de l’air pulsé pour chauffer les passagers, permettrait d’économiser de l’énergie et donc de la batterie.

De plus il serait possible de chauffer un seul côté, par exemple celui du conducteur lorsqu’il est seul à bord.


http://www.zdnet.fr/actualites/bmw-developpe-un-systeme-de-chauffage-par-infrarouge-pour-ses-modeles-electriques-39782718.htm

 

http://www.cnetfrance.fr/cartech/bmw-developpe-un-systeme-de-chauffage-par-infrarouge-pour-ses-modeles-electriques-39782718.htm

 

 

Métalisation des miroirs chauffants à Plasma:

Chauffage infrarouges BMW

Chauffage infrarouge intégré